Cellulite et peau d’orange : quelles en sont les causes ?

Publié le Samedi 7 janvier 2012 par Chantal

C’est d’abord une question d’architecture interne de la peau. Mais d’autres facteurs interviennent dans l’apparition de la cellulite et de la peau d’orange : la rétention d’eau, une mauvaise circulation sanguine et lymphatique, les carences alimentaires, les déséquilibres hormonaux, le manque d’oxygénation, le stress et la prise de certains médicaments…   

Pourquoi les hommes n’ont-ils (presque) pas de cellulite ? C’est une question de peau, ou plus spécifiquement, d’architecture interne de la peau. Les lobules graisseux cutanés sont plus gros chez la femme. De plus, chez la femme, la graisse est composée de petites membranes fibreuses et fines, orientées perpendiculairement à la surface de la peau, alors que chez les hommes, ces membranes ont une orientation oblique. Le « capitonnage » des lobules féminins forme des petites boules sous la peau et si celle-ci manque de fermeté, elle ondule en suivant la surface de ces lobules sous l’épiderme.  Voilà ce qui explique la ‘peau d’orange’.

La rétention d’eau et le surpoids peuvent accentuer le phénomène (toutefois, on peut être maigre et avoir de la cellulite). La cause première est une alimentation trop riche en graisse, en sucres et en sel, et une insuffisance d’eau. Buvez beaucoup d’eau et faites la cuisine vous-même ! Les plats préparés sont souvent pleins de mauvaises graisses (acides gras saturés), de mauvais sucres (à indice glycémique élevé, favorisant le stockage des graisses et la dépendance au sucre) et de sel. Nous consommons en moyenne 4 kg de sel par an, soit 2 fois plus que la dose maximale recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé. Optez pour une salière dotée d’un seul petit trou, ou bien pour du sel de qualité supérieure (de mer, de Camargue ou de Guérande) ; et remplacez autant que possible le sel par des épices, herbes et autres aromates. Un peu de créativité culinaire et le tour est joué ! D’autant que le palais s’habitue vite à une nourriture moins salée. Faites le test en deux semaines !

Antioxydants et protéines

Pour réduire la cellulite et la peau d’orange, il faut aussi consommer une bonne dose d’antioxydants. Ceux-ci aident à drainer les cellules, à maintenir la souplesse des veines et à éviter la rétention d’eau. N’oubliez donc pas de faire le plein de vitamines, de minéraux et d’oligoéléments, en consommant une belle quantité de fruits et de légumes frais, de céréales complètes et de bonnes huiles : vitamine C, E, K, B6, bêta-carotène, sélénium, zinc, flavonoïdes… tout cela peut vraiment vous aider. Les protéines contenues dans la viande, le poisson, les œufs, les légumineuses et les céréales complètes favorisent l’élimination d’eau. Enfin, notez qu’un certain nombre de plantes ont un effet drainant, et notamment la canneberge (cranberry), le persil et le marron d’Inde.

Hormones et médicaments

Les hormones féminines, surtout les œstrogènes, favorisent l’apparition de cellulite. Le système veineux et lymphatique subit de plein fouet les fluctuations hormonales mensuelles et les dérèglements résultant d’une pilule mal dosée, d’une grossesse, de la ménopause ou d’un traitement de substitution mal dosé, par exemple. L’huile de bourrache ou l’huile d’onagre peuvent aider à dompter ces problèmes. Notez aussi que certains médicaments peuvent provoquer l’apparition de cellulite : c’est le cas des corticoïdes, des anti-inflammatoires, des antidépresseurs, des neuroleptiques et de tous les médicaments qui ont un effet sur les hormones.

Stimuler la circulation

Les problèmes circulatoires peuvent causer ou aggraver un problème de cellulite. Évitez de porter tout le temps des vêtements près du corps et des talons hauts, et de croiser les jambes. Limitez l’exposition au soleil, aux bains de vapeur et autres fortes sources de chaleur. Dormez avec les pieds légèrement surélevés. Essayez aussi les massages qui stimulent le drainage lymphatique et les douches froides. En outre, un gommage régulier peut aider à réduire la cellulite et la peau d’orange : faites des mouvements circulaires avec un gel exfoliant ou un gant de crin, poursuivez avec une crème hydratante et terminez par un massage des pieds et des chevilles en remontant vers les cuisses.

Relaxation et respiration

Autre grand coupable : les hormones du stress. En cas de vie surchargée ou de perturbations émotionnelles, il est essentiel de prendre de bonnes habitudes qui vous aideront à vous relaxer : exercices de respiration, cours de yoga, séances de massages… En outre, prenez le temps de manger et faites-le lentement. Sédentarité et manque d’exercice sont synonymes de mauvaise irrigation sanguine, d’une médiocre évacuation des déchets et d’un stockage des calories non brûlées. Pour réduire la cellulite et la peau d’orange, il faut bouger ! Les sports d’eau (natation et aquagym, par exemple) améliorent la circulation et tonifient le bas du corps. Notez enfin que la respiration a un effet stimulant sur le flux lymphatique. En effet, le système lymphatique ne dispose pas d’un mécanisme de pompage comme le cœur. Une bonne respiration profonde assure le rôle de « pompe lymphatique », et réduit la formation de bouchons dans le liquide intercellulaire et dans les tissus et donc, l’apparition de la cellulite…

A lire aussi:

L’aromathérapie pour combattre la cellulite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Leave a Reply