Les anti-inflammatoires naturels pour combattre le surpoids

Publié le Jeudi 26 janvier 2012 par Chantal

Une surcharge pondérale peut être associée à un phénomène inflammatoire qui fixe les graisses, empêche leur déstockage et réduit la capacité des muscles à brûler les calories.  Une alimentation riche en anti-inflammatoires naturels serait donc un « must » pour perdre du poids.

Selon les Docteurs Jean-Paul Curtay et Rose Razafimbelo, spécialistes en nutrithérapie  et auteurs du livre « Le guide familial des aliments soigneurs » (Poche, 2010), certains nutriments possèdent des propriétés anti-inflammatoires mais notre alimentation en serait souvent déficitaire. Parmi ceux-ci : certains aromates comme le curcuma et le gingembre, le thé vert Matcha (thé vert japonais en poudre fine), et les aliments riches en acides gras oméga 3 comme les légumes verts (épinards, chou, haricots, laitues…), le soja, les algues marines comestibles et les algues non océaniques comme la spiruline, sont très riches en oméga 3. Les poissons gras vivant dans les eaux froides sont aussi d’excellentes sources d’oméga 3 : hareng, maquereau, saumon, flétan, anchois, sardine, espadon, thon… Mais attention, mieux vaut limiter la consommation de thon ou d’espadon car la chair de ces gros poissons carnassiers est susceptible de renfermer de plus fortes quantités de polluants (souvent à l’origine de phénomènes inflammatoires).  Certaines huiles comme l’huile de colza, l’huile de noix, l’huile d’olive et l’huile de graines de chanvre et de lin, sont également très riches en oméga 3. Leur consommation est donc bénéfique, même en cas de surpoids, pourvu qu’on limite strictement les doses…

Les antioxydants qui bloquent l’action des radicaux libres, généralement réputés pour leur action contre le vieillissement cellulaire, auraient également un effet anti-inflammatoire. En tête de liste : les fruits rouges (canneberges, myrtilles, mûres, fraises, framboises…), puis les agrumes, prunes, raisin noir, cerises et kiwis. Parmi les légumes : l’ail, l’avocat, l’asperge, l’épinard, le cresson, la luzerne, l’artichaut, le chou vert, le brocoli, le poivron rouge et la betterave. Notez que la cuisson de ces aliments peut détruire certains antioxydants comme la vitamine C. Les flavonoïdes présents en quantité dans les fruits et les légumes également ainsi que dans le thé, le vin, la bière, le chocolat et le soja, auraient des vertus comparables, ainsi que tous les aliments riches en magnésium  comme les noix (du Brésil, de cajou, de pécan, amandes, cacahuètes, noisettes), les graines oléagineuses (tournesol, sésame), les crustacés et les mollusques (bigorneau, escargot, noix de Saint-Jacques), les fruits (surtout la banane) et les fruits secs. Malgré leur teneur plus faible en magnésium, les légumes en constituent néanmoins une bonne source, particulièrement en cas de régime amaigrissant car ils peuvent être consommés en très grande quantité sans risques de prise de poids (ce qui n’est pas le cas des noix, bananes et autres fruits secs !).

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Leave a Reply