Les régimes dissociés

Publié le Vendredi 20 janvier 2012 par Chantal

Le principe de base des régimes dissociés est que les aliments mangés séparément permettent de perdre du poids, même lorsqu’ils sont mangés à volonté. Simples et efficaces, ces régimes ne causent pas de carences majeures mais présentent cependant un certain nombre d’inconvénients…

Il existe plusieurs variantes du régime dissocié. Le régime Antoine préconise une cure de dissociation d’une semaine à répéter toutes les 3 semaines ou tous les mois. Durant la semaine de régime, chaque jour de la semaine sauf le dimanche est consacrée à un seul aliment : viandes à volonté et rien d’autre, œufs à volonté et rien d’autre, poisson à volonté et rien d’autre, ou encore, exclusivement des légumes, des fruits ou des laitages. Le dimanche, on peut manger normalement. Dans le régime Shelton : l’idée est la même mais la dissociation se fait d’un repas à l’autre : chaque repas dans la journée est consacrée à un seul type d’aliment. Par exemple : fruits au petit déjeuner, laitages au déjeuner et poissons au dîner.

L’avantage des régimes dissociés est qu’ils sont simples à mettre en œuvre et efficaces : la perte de poids est réelle, du moins les premières semaines. L’amaigrissement proviendrait essentiellement d’une réduction de l’appétit provoquée par la lassitude. Cependant, les carences peuvent être limitées. Par exemple, dans le régime Antoine, les carences en protéines peuvent être limitées en séparant bien dans la semaine la journée consacrée aux fruits et celle qui est consacrée aux légumes. Pour ce qui est des vitamines et minéraux, il n’est pas indispensable d’en consommer chaque jour une quantité importante : après leur consommation, le fer, le magnésium ou la vitamine C, par exemple, seront utilisés progressivement par l’organisme pendant plusieurs jours. Pour limiter les risques de carences, le régime Shelton est meilleur que le régime Antoine.

Parmi les inconvénients des régimes dissociés on notera évidemment la difficulté de mise en œuvre lors de dîners au restaurant, en famille ou entre amis…  En outre, ils peuvent provoquer un affaiblissement musculaire et une sensation de fatigue. Enfin, leur monotonie finit par créer une certaine lassitude qui dans un premier temps est bénéfique à la perte de poids, mais qui à terme, peut devenir difficile à supporter…

A noter que le régime Montignac peut également être considéré comme dissocié dans la mesure où il se base sur la dissociation des glucides et des lipides.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Leave a Reply