Les sports d’eau pour un corps de sirène

Publié le Mardi 10 janvier 2012 par Chantal

Brasse, dos crawlé ou crawl simple : la natation est le meilleur sport pour s’attaquer à la cellulite, brûler des calories, sculpter sa silhouette et se faire un corps de rêve. Bouger dans l’eau permet aussi de ménager les articulations, les tendons et le dos…  

Comme la marche rapide, le jogging ou le vélo, la natation est un sport d’endurance qui a un impact direct sur la graisse corporelle : dès que le stock de glucides est épuisé par l’effort physique, les réserves graisseuses sont entamées, en commençant par le ventre. En nageant, on brûle entre 500 et 700 calories par heure pour un poids de 60 kilos. Les muscles des bras, des jambes et du tronc sont sollicités en même temps, ce qui permet d’obtenir une silhouette bien proportionnée et harmonieuse. Par ailleurs, la natation donne un coup de fouet à la circulation sanguine et opère un drainage lymphatique efficace. Ce sport est également excellent pour le système cardio-vasculaire et respiratoire : il permet de muscler le cœur en douceur et d’améliorer le souffle. Last but not least, la natation, c’est bon pour le moral ! Bouger dans l’eau procure une sensation agréable d’enveloppement (qui rappelle peut-être l’état de fœtus), permet de relâcher les tensions, et comme les autres sports d’endurance, elle provoque aussi une sécrétion d’endorphines, les hormones du plaisir…

Idéalement, pour ceux et celles qui souhaitent s’y mettre sérieusement, il faut 2 séances de 30 minutes en continu par semaine au minimum. Il faut se fixer un objectif en terme de nombre de longueurs – par exemple 10 pour commencer, jusqu’à 30 au bout de quelques mois (pour une piscine standard de 33 mètres, cela fait un kilomètre). Il faut également effectuer les longueurs sans s’arrêter et alterner différents types de nage. La brasse est excellente pour les pectoraux et les bras. Dans la brasse simple, la tête reste hors de l’eau, ce qui peut provoquer des crispations et des tensions au niveau de la nuque et cambrer le dos. Mieux vaut choisir la brasse coulée, qui oblige aussi à contrôler le souffle. Le dos crawlé est une nage complète comme la brasse : elle consiste simplement à nager le crawl sur le dos. L’avantage du dos crawlé est que la tête reste hors de l’eau et la respiration est donc plus aisée. Il s’agit d’une nage alternée asymétrique car on mouline tout en battant des jambes, ce qui propulse le corps. Le dos crawlé est recommandé en cas de problèmes de dos, pour le renforcer et améliorer le maintien. Avec des palmes, c’est encore plus efficace puisqu’on brûle davantage de calories par heure. Le crawl simple, plus « masculin », est, quant à lui, excellent pour l’endurance et le souffle.

Les lunettes de natation sont un outil indispensable. Portez un maillot de bain une pièce plutôt qu’un bikini et choisissez un maillot à haute échancrure et à dos très ouvert, pour un confort et une aisance optimaux. L’utilisation de certains matériels additionnels peut aider à renforcer l’effet bénéfique de la natation : les palmes pour intensifier le travail de tout le bas du corps et galber les jambes, les pagaies pour muscles les épaules et les bras, une planche pour muscler les jambes.

Pour ceux et celles qui ne sont pas de vrais poissons dans l’eau, les alternatives aquatiques à la natation sont nombreuses. Une à deux séances de 45 minutes par semaine d’aquagym permettent de muscler et de raffermir le corps en douceur et d’affiner la silhouette sans risquer de développer une carrure de nageuse olympique. Parmi les sports en piscine plus intenses que l’aquagym, citons l’aquajogging et l’aquabiking (courir ou pédaler dans l’eau), l’aquaboxing (sorte de body-combat aquatique), l’aquacardio ou aquaérobic (exercices en musique).

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Leave a Reply