Mieux vaut prévenir que guérir la cellulite

Publié le Mardi 14 février 2012 par Chantal

La constitution de la cellulite, hantise de toutes les femmes, résulte d’un long processus qui commence à l’adolescence. Les causes en sont multiples : hormonales, alimentaires, psychologiques, héréditaires… Si les crèmes et autres remèdes n’ont pas d’effet, il faut parfois recourir aux grands moyens !

La cellulite peut être liée à un excès de sécrétion d’œstrogènes ou à une hypersensibilité aux œstrogènes qui favorise l’augmentation du nombre et de la taille des cellules graisseuses ou adipocytes. A ce moment, les vaisseaux sanguins sont comprimés, les échanges circulatoires et les mouvements d’eau se passent moins bien et les déchets cellulaires sont mal évacués.

Les origines de la cellulite peuvent aussi être génétiques, alimentaires (excès de graisses, de sucre, de sel…) ou psychologiques (anxiété, stress…). En cas de stress, les corticoïdes des glandes surrénales interviennent et causent la formation de cellulite : le yoga, les exercices de relaxation, la sophrologie ou l’acupuncture peuvent donner de bons résultats dans certains cas…

Enfin, les problèmes circulatoires favorisent l’apparition de la cellulite : il faut éviter les bains trop chauds, les saunas, les expositions trop longues au soleil, les vêtements et sous-vêtements trop moulants, la trop grande sédentarité et le manque d’exercice.

L’application de crèmes anti-cellulite (surtout celles à base de caféine) peut être utile à condition de l’accompagner d’une amélioration de l’alimentation et d’une bonne hygiène de vie. L’allaitement maternel aiderait à résorber la cellulite, ainsi que la prise quotidienne d’huile de foie de morue… Pour celles qui ont tout essayé et qui ont pris la décision de recourir aux grands moyens, les instituts de beauté proposent toute une panoplie de soins anti-cellulite allant du simple massage manuel ou assisté d’un appareil spécial (endermologie, Cellu-M6, …) à des interventions plus sophistiquées comme le traitement aux ultrasons, l’ionophorèse, la thermoplastie ou le BodySculptor, par exemple. A noter aussi l’option de la lipoaspiration ou liposuccion qui se pratique exclusivement en environnement médicalisé (mais qui ne donne pas forcément de bons résultats en ce qui concerne les problèmes de cellulite).

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Leave a Reply