Pierre Pallardy « Et si ça venait du ventre » (Robert Laffont)

Publié le Samedi 11 février 2012 par Chantal

D’après cet ostéopathe et diététicien français, le ventre est un second cerveau et son rôle est essentiel pour reconquérir forme, santé et bien-être. Il n’hésite pas à affirmer que nous pensons avec le ventre et propose une méthode originale pour en prendre soin : la gymnastique des deux cerveaux…  

Sa théorie s’inspire notamment des recherches en ‘neurogastro-entérologie’ du professeur Mickael D. Gershon, auteur du livre « The second brain » (le deuxième cerveau) et spécialiste d’anatomie et de biologie cellulaire de l’Université de Columbia aux États-Unis. D’après Pierre Pallardy, « Notre ventre est un cerveau à part entière, communiquant en permanence avec le cerveau supérieur, produisant non seulement la quasi-totalité de nos cellules immunitaires mais un grand nombre de neurotransmetteurs et de molécules comme la sérotonine, arbitre secret de nos états d’âme ». D’après lui, les travaux récents du professeur Gershon démontrent sans conteste que notre ventre régit en partie nos émotions et garantit notre santé. Celle-ci dépendrait avant tout d’un bon équilibre entre nos deux cerveaux reliés par le nerf vague. « De là à affirmer qu’on pense avec le ventre, il n’y a qu’un petit pas. Je n’hésite pas à le franchir », ajoute-t-il.

L’auteur propose une méthode, « la gymnastique des deux cerveaux » pour soigner et surveiller le bon fonctionnement du ventre et se protéger des risques majeurs liés au mode de vie moderne: fatigue, insomnie, problèmes sexuels mais aussi, prise de poids et cellulite.  « Les principaux responsables des kilos superflus qui empoisonnent la vie de tant de femmes, d’hommes et d’enfants, et dont on a tant de mal à se débarrasser, sont rassemblés au niveau du ventre ». D’après l’auteur ce sont les dérèglements du système nerveux provoqués par le stress, les émotions et les frustrations diverses qui génèrent des comportements alimentaires anarchiques responsables de la prise de poids : boulimie, grignotage, fringale, manger trop riche, trop gras, trop sucré… « Le ventre souffre, ballonne, est l’objet de spasmes, élimine mal et accumule des réserves allant se loger un peu partout dans le corps ». Pour lui, « la cellulite naît dans le ventre… le seul moyen de la faire disparaître, ou de diminuer le volume des amas graisseux qui infiltrent le tissu conjonctif, c’est de rendre la santé au ventre et en même temps, de détendre le premier cerveau ».

La gymnastique des deux cerveaux est basée sur une succession de mouvements imaginaires mise au point par l’auteur. Ces mouvements sont basés sur les gestes naturels, quotidiens et oubliés de la vie à la campagne comme couper du bois, tirer de l’eau d’un puits, tirer des cordes, enfoncer des piquets, pousser, tirer, écarter ou soulever des charges lourdes ». D’après l’auteur, autrefois, ces actions physiques contribuaient à éliminer stress et agressivité, à effacer l’angoisse, à calmer le système nerveux central. Cette saine fatigue entraînait un mieux-être psychologique ». Gérard Depardieu aurait exécuté cette gymnastique cérébrale avec l’auteur sur le plateau de Canal+ et reconnu avoir ressenti aussitôt ses effets bénéfiques… Le tennisman Jérôme Golmard aurait, quant à lui, guéri ses problèmes de dos et de concentration en pratiquant cette gymnastique plusieurs semaines d’affilée avant de l’adopter définitivement… Les résultats en matière de perte de poids seraient tout aussi spectaculaires…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Leave a Reply