Quels sont les avantages des régimes hyper-protéinés ?

Publié le Mardi 17 janvier 2012 par Chantal

Le régime hyper-protéiné ramène à un minimum la consommation de sucres et de graisses au profit des protéines. Ses défenseurs affirment qu’il préserve et protège l’organisme, agit comme coupe-faim et augmente la dépense de calories, tout en s’attaquant, au passage, à la rétention d’eau.

Une alimentation idéale apporte à l’organisme cinq parts de glucides pour trois parts de lipides et deux parts de protéines. Lorsqu’on bouscule cet équilibre optimal d’une manière ou d’une autre, l’absorption des calories et le rendement énergétique des aliments sont perturbés. Ainsi, restreindre le régime alimentaire à la consommation d’un seul de ces trois nutriments permet théoriquement de réduire au mieux l’absorption de calories. Alors qu’un régime composé exclusivement de lipides pourrait avoir des conséquences graves sur le plan cardiovasculaire, tout comme un régime composé exclusivement de glucides pourrait faciliter l’apparition du diabète, le régime à base de protéines n’aurait, selon ses défenseurs, peu voire pas d’inconvénients et ne génèrerait aucune carence sérieuse.

Le régime hyper-protéiné présente un certain nombre de qualités au-delà de la réduction de l’apport calorique des aliments. L’organisme ne puise pas dans ses réserves de protéines au cours du régime ; ainsi les muscles, la peau, les cheveux et les ongles sont protégés. Les protéines augmentent la résistance du corps aux infections et à l’anémie. Par ailleurs, l’organisme n’absorbe pas la totalité du contenu calorique de ce type d’alimentation. De plus l’assimilation de protéines entraîne elle-même une forte dépense énergétique. En effet, l’Action Dynamique Spécifique (ADS) des protéines est très élevé. L’ADS d’un aliment représente l’énergie nécessaire à la décomposition de cet aliment en molécules suffisamment petites pour passer dans le sang. Cette énergie est, soit brûlée, soit stockée. Par exemple, 100 calories de sucre de table coûteront seulement 7 calories à l’organisme pour être assimilées : il s’agit d’un glucide à la structure simple et facilement décomposée. On dit que l’ADS des hydrates de carbone est de 7%. Pour 100 calories de beurre ou d’huile, il faut 12 calories : l’ADS des lipides est de 12%. Mais pour l’assimilation de 100 calories de protéines pures (blanc d’œuf ou poisson blanc par exemple), il faut 30 calories ! (ADS de 30%).

Les protéines pures ont aussi pour effet de réduire l’appétit. La nourriture sucrée ou grasse, rapidement digérée et assimilée, génère une satiété superficielle et la faim revient au grand galop. Le grignotage de chips, de cacahuètes ou de fromage, par exemple, ne retarde pas la survenue de la faim et ne réduit pas les quantités ingérées lors du repas suivant. Par contre, le grignotage d’aliments riches en protéines permet de retarder l’apparition de la sensation de faim et de réduire l’appétit au prochain repas. Ces aliments agissent comme de puissants coupe-faim et génèrent une sensation de satiété durable. C’est pourquoi les régimes ultra-protéinés permettent, après deux ou trois jours, de faire disparaître totalement la sensation de faim.

Enfin, un régime hyper-protéiné réduit la rétention d’eau. L’effet est immédiat : en quelques jours et parfois en seulement quelques heures, les tissus s’assèchent et l’eau excédentaire est éliminée. Cela s’explique par l’effet hydrofuge des protéines. Les reins turbinent à plein régime et l’eau circule dans l’organisme, emportant au passage toxines et déchets, qui sont ensuite éliminés. En raison de cet effet diurétique puissant, il est essentiel, pendant tout régime ultra-protéiné, de boire énormément d’eau.

A noter que certains nutritionnistes mettent en garde contre les régimes hyper-protéinés de longue durée. Ceux-ci devraient concerner essentiellement les personnes obèses et les personnes nécessitant un amaigrissement rapide (par exemple avant une opération dont l’anesthésie est rendue dangereuse par le surpoids).

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Leave a Reply