Posts Tagged ‘wok’

Balancer le Yin et le Yang pour perdre du poids

Publié le Lundi 13 février 2012 par Chantal

Médecine et alimentation sont étroitement liées dans la culture chinoise. La tradition culinaire ancestrale, source de longévité et de bien-être aborde aussi les problèmes de poids, de rétention d’eau et de cellulite, qui seraient notamment causés par une rupture de l’équilibre entre le Yin et le Yang…

En Chine, l’étude du pouvoir des aliments sur le corps se perd dans la nuit des temps. Au fil des siècles, les observations des sages, des philosophes et des médecins donnèrent naissance à la théorie des mouvements de l’univers qui est imprégnée par la philosophie taoïste, l’une des grandes doctrines de la Chine traditionnelle avec le confucianisme et le bouddhisme. Cette théorie sert de cadre à la pratique médicale chinoise encore de nos jours… Un médecin chinois ne se contente pas de recommander la prise de plantes médicinales ou de pratiquer l’acuponcture : il prescrit des aliments.

La diététique chinoise, qui imprègne tout le Sud-Est asiatique, ne s’occupe ni de calories ni de protéines ni de vitamines mais de yin et de yang. Le principe fondamental est que les aliments peuvent avoir un effet bénéfique ou préjudiciable selon l’état de santé du mangeur, son humeur et ses prédispositions naturelles.

Le Yin et le Yang sont les principes féminin et masculin, ils sont indissociables et complémentaires. Le Yin correspond au froid, à la nuit, à l’humidité. Les saisons correspondantes sont l’hiver et l’automne. Les éléments correspondants sont l’eau et la terre. L’astre dominant est la lune, tandis que le soleil et le feu dominent le Yang, chaud, sec, rapide, dont les saisons correspondantes sont le printemps et l’été. Le Yin est la substance et le Yang, l’énergie. L’ensemble des vaisseaux sanguins et des liquides de l’organisme sont Yin.

Une faiblesse du Yang et un excès de Yin se traduisent par un déficit de chaleur et d’énergie, et un excès de liquide : rétention d’eau, cellulite, jambes lourdes, tendance à l’embonpoint, maux de tête, ballonnements, mucosités, fatigue, apathie, mains froides.

Parmi les recommandations alimentaires, certaines peuvent nous étonner : par exemple, en médecine traditionnelle chinoise, les haricots rouges asiatiques ou haricots azuki et les patates douces aident à maigrir et soignent l’œdème du bas du corps avec rétention d’eau. Par contre, les œufs et les produits laitiers en trop grande quantité favoriseraient la rétention d’eau… La patate douce est conseillée pour un régime amaigrissant car elle est bourrée de micronutriments et apporte une rapide satiété. Pour ce qui est des fruits, les médecins chinois recommandent de les consommer en en-cas, au moins une demi-heure avant le repas. Pour des préparations culinaires utilisant des fruits, la saisie minute au wok permettrait de « réchauffer la nature » des fruits et de les rendre plus digestes.